Interview x Eugénie : la chanteuse de la scène électro-pop à suivre !

Avec son premier titre à succès Puis Danse, la belle Eugénie continue de nous séduire avec son EP « Eugénie ». Rencontre avec la nouvelle perle de la scène électro-pop française au timbre de voix unique.

Enchantée Eugénie ! Peux-tu nous dire comment la pop française est-elle venue à toi ?

C’est d’abord la pop qui est venue à moi, j’écoutais la radio, j’achetais les CD et singles de mes chanteuses et groupes préférés de l’époque (Britney, JT, The Black Eyed Peas…). C’est un peu le genre de musique inclassable parce qu’elle traverse les époque en s’imprégnant des évolutions en touchant un grand nombre de personnes et c’est ça que j’aime. De faire cette pop en français c’est imposé à partir du moment où j’ai eu pour but de me faire comprendre dans ma langue maternelle et de jouer avec.

À quel âge as-tu su que la musique allait faire partie intégrante de ta vie ?

Je pense assez tôt vers mes 13 ans quand j’ai commencé à composer et écrire des chansons. À cette époque j’étais boulimique de musique, une fois que j’ai commencé à m’entraîner au chant, au piano et la guitare j’ai compris que je ne pourrais jamais plus m’arrêter c’était devenu trop vital.

Quel est le processus de création de tes titres ?

Qu’as-tu envie de transmettre à travers tes chansons ? Ça part toujours d’une phrase qu’elle soit écrite ou musicale. C’est le genre d’idée qui me viens de nulle part et qui prend sens quand je la modèle à mes envies, à ce que je veux raconter sur le moment, ce que je ressens. Je veux que de la même manière que je compose les gens se laissent porter par la mélodie, se laissent surprendre par les textes. Je veux apaiser mais aussi surprendre.

En parlant de « titre », tu as récemment sorti un single intitulé « Puis danse ». Comment cette chanson a-t-elle vu le jour ?

Puis danse était une manière pour moi d’exorciser une période de ma vie où j’avais très peu confiance en moi, j’intériorisais beaucoup. Elle a vu le jour avec cette idée de voix coupées qui « métaphorisent » ces moments où l’on m’a souvent coupé la parole, où j’avais du mal à la prendre ou la garder. Dans les couplets je me livre sur cette époque douloureuse et sur le refrain je voulais créer mon hymne positif, que je puisse dire « danse » dans le sens « libères-toi de ce manque de confiance ».

Lorsqu’on te voit dans tes vidéos on a l’impression que tu es une vraie autodidacte, est-ce le cas ?

Très jeune mes parents m’ont inscrite au conservatoire, mais j’ai fait seulement un an de violon car c’était trop strict, je ne me sentais pas libre. Le piano par exemple je ne me suis jamais imposé d’en faire, par chance j’en avais un chez moi et dès que ma soeur avait finit ses exercices dessus j’y allais pour improviser des trucs ou reproduire des mélodies que j’aimais. J’ai en fait choisi très tôt d’apprendre à mon rythme selon mes envies car la musique pour moi ce devait être fun et je le pense encore aujourd’hui.

As-tu des influences musicales, littéraires ou cinématographiques.. ?

Je fais partie de cette génération « playlist » qui passe de la pop au hip-hop en passant par le rock et même le rap. J’écoute les Red Hot, Imogen Heap, James Blake, Billie Eilish, Teyana Taylor, Calvin Harris… c’est ce mélange des genres (déjà très présents dans la pop) que j’aime cultiver ensuite dans mes chansons.

En ce qui concerne la littérature et le cinéma j’aime les sagas, la science-fiction, les univers fantastiques comme Harry Potter ou Star Wars. Je suis fascinée par l’imagination qu’un auteur peut avoir pour créer un tout autre monde et le faire exister dans la tête des gens et même le faire évoluer. D’ailleurs je suis en pleine production de mon premier album et l’idée qu’en 12 titres j’arrive à raconter mon histoire à travers un univers musical qui m’est propre est très similaire au processus de création d’une saga littéraire ou cinématographique.

L’interview prend fin, Eugénie nous sommes ravis de t’avoir eu sur Tendances Sonores et on te souhaite plein de belles choses pour la suite !

Découvrez également le clip haut en couleur de « Puis danse » qui a atteint le million de vu 📀

Photo de couverture : @eugeniemusic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s