#1 Entretien avec De La Romance : dans un univers pop et poétique !

De La Romance, c’est des chansons douces, et pop qui nous emportent : « De la poésie offerte à tous ». Avec ses 2 EP  « As We Feel » et « Secret World » à la fois spirituels et synthétiques, Vincent Girault cherche à nous « romantiser » en nous submergeant d’émotions. Mêlant transparence et tendresse, le prodige français de la pop réussi à nous transporter comme dans un rêve. Lumière sur son parcours et ses projets futurs !

En quelques mots, comment es-tu devenu artiste ?

Des années de batterie, plein de groupes de musique, un peu de philo, d’innombrables heures en home-studio, des collabs en tout genre et de la poésie.

Peut-on dire que tu cherches à donner ta définition personnelle de la « Romance » à travers ta musique ?

Yes, il y a de ça ! C’est surtout que j’ai un penchant naturel pour une forme de raffinement et de poésie qui me vaut une réputation de mec un peu fleur bleu. Dans mes groupes précédents, on me surnommait « mignon » ou encore « chatoyant »..

Que veux-tu que l’on retienne de ton album ?

Du spirituel dans le dance-floor, de l’authentique dans le rêve.

Sur quels projets tu travail en ce moment ?

De La Romance me prend de plus en plus de temps avec la préparation du premier album et du live qui va avec … C’est vraiment cool de voir le projet prendre progressivement forme (nouveau disque, nouveau logo, nouvelles photos de presse, clip …) Il y a beaucoup de monde qui intervient et m’aide à porter le projet, c’est super enthousiasmant ! Sinon, j’ai bossé sur un cool docu Arte : « Révolution VHS » qui devrait bientôt sortir, et travaille actuellement à la composition du 4ème long métrage de Samuel Collardey.

Dévoile-nous les noms qui t’ont inspiré durant ta carrière !

Pêle-mêle, les groupes comme Grand Brothers, l’écrivain Tristan Bobin, le cinéma de Xavier Dolan, les films avec Matthias Schoenaerts, ma famille, mes amis, la fête, les voyages …

Et pour finir en beauté, cite nous une des choses les plus folle que tu aies fait !

Je crois que ce sont des expériences live inédites. Quand j’étais batteur dans Vegastar, on avait fait la première partie de Linkin Park au Galaxie d’Amnéville, autour de 12 000 personnes, une puissance de feu… Mais il n’y a rien d’acquis, reste ouvert et accueille le présent comme il vient.

Merci à « De La Romance » d’avoir échangé ces mots. Pour conclure je vous partage aussi cet excellent Remix d’un de ses titres intitulé « Crazy Moon ». À écouter absolument !

Photo de couverture : Facebook @delaromance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s